Faites-vous encore confiance aux CFF?

L’entreprise ferroviaire nationale, cible de nombreuses critiques, dévoile ses résultats du 1er semestre 2019 ce mercredi à Berne.

Trains en retard, voyageurs mécontents, conflit avec le constucteur canadien Bombardier, problèmes techniques à répétition: les mois passent et les soucis s’accumulent pour les CFF. L’ex-régie fédérale est dans la tourmente depuis l’accident mortel survenu au début du mois d’août en gare de Baden (AG), en raison d’une porte défectueuse.

Lundi, la commission des transports du Conseil national s’en en mêlée en auditionnant le grand patron des CFF, Andreas Meyer, et le responsable du trafic voyageurs, Toni Häne. Les parlementaires n’ont pas hésité à leur formuler des reproches clairs quant à la gestion du personnel et aux priorités à respecter. Les moyens financiers mis à la disposition des CFF devraient davantage être investis dans le fonctionnement du réseau actuel, estime notamment la commission. Selon elle, la direction des CFF doit se concentrer sur le travail de tous les jours «avant de développer de nouvelles applications».

Cette même direction présentera ses résultats semestriels ce mercredi à Berne, au cours d’une conférence de presse que beaucoup de médias attendent avec impatience. Et vous, que pensez-vous des services de la compagnie ferroviaire nationale? Répondez à notre sondage en ligne ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *