Pays méditerranéens : état des lieux de la pandémie de Covid-19

Reconfinement, mesures spécifiques au niveau local ou absence de nouvelles restrictions, comment réagissent les autorités de chaque pays face à l’augmentation des cas ?

Rive européenne

Espagne
Près d’un million d’habitants de la région de Madrid sont priés, depuis le lundi 21 septembre, « de rester chez eux la majorité du temps ». Ils ne pourront sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme aller travailler, aller chez le médecin ou amener leurs enfants à l’école. Il ne s’agit pas pour autant d’un retour aux sévères mesures imposées au printemps, ont affirmé les autorités. Le Premier ministre, Pedro Sanchez, a assuré « ne pas envisager » de nouveau « un confinement du pays ». Soumise au printemps à l’un des confinements les plus stricts au monde, l’Espagne, avec plus de 30 400 morts recensés au 20 septembre, a vu depuis juillet l’épidémie repartir au galop, jusqu’à devenir le pays ayant le nombre de cas rapporté à sa population le plus élevé de l’UE.

France
La France connaît depuis plusieurs jours un rebond de l’épidémie de Covid-19. Le pays a enregistré, le 21 septembre, plus de 5 000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, certes moins que la veille, mais le taux de positivité a augmenté pour le troisième jour d’affilée. Lyon, Bordeaux, Marseille… Un peu partout dans le pays, les mesures sont durcies, mais un reconfinement n’est pas envisagé. En région parisienne, où l’épidémie s’aggrave, les autorités sanitaires ont appelé à éviter les rassemblements privés de plus de 10 personnes. Dans le Sud-Est, à Nice, fini les apéritifs sur la plage après 20 h, ainsi que les pique-niques à plus de dix dans les parcs. À Toulouse, les mesures restreignant les activités festives sont aussi renforcées. Face aux longues files d’attente dans les centres de dépistage, les tests salivaires sont désormais autorisés sur tout le territoire, mais uniquement pour les personnes présentant des symptômes.

Italie
Alors que le coronavirus affiche un rebond, les Italiens votaient dimanche et lundi par référendum sur la baisse du nombre de parlementaires et pour élire des présidents de régions. À la veille du scrutin, la peur a rattrapé observateurs et présidents de bureau de vote, qui ont massivement déserté dans tout le pays. Ils ont été remplacés à la dernière minute par des employés municipaux, des policiers, des pompiers et des étudiants. Le 21 septembre, l’Italie a enregistré 1 350 nouveaux cas et 17 morts. Les contagions sont en hausse, même si elles sont inférieures aux chiffres enregistrés en France, en Espagne ou au Royaume-Uni.

Malte
Le pays a connu la semaine dernière ses plus mauvais chiffres depuis le début de la pandémie, avec six morts et un nombre record de nouveaux cas. Vingt-deux personnes au total sont décédées du Covid-19. Les autorités maltaises ont donc annoncé de nouvelles mesures restrictives. En août, elles avaient ordonné la fermeture des discothèques et bars de nuit pour tenter d’endiguer la hausse des contaminations. Les rassemblements de plus de 15 personnes sont également interdits. Les autorités ont également annoncé la création d’une liste « orange » de pays ou provenances considérés comme présentant un danger modéré. Les voyageurs en provenance des aéroports de Marseille et de Paris devront ainsi faire obligatoirement des tests de dépistage du Covid-19.

Slovénie
Le gouvernement slovène avait déclaré officiellement la fin de l’épidémie dans le pays à compter du 15 mai. Le port du masque est toutefois obligatoire depuis le 25 juin dans tous les espaces publics fermés (ainsi que la désinfection des mains) et dans les transports publics. Les rassemblements dans les espaces publics sont limités à 10 personnes, avec des exceptions autorisant sous conditions 0 à 50 personnes. L’ensemble des commerces, restaurants, bars et services ont rouvert. Seuls les clubs de nuit et discothèques restent fermés.

Croatie
Les mesures d’auto-isolement ou de mise en quarantaine à l’entrée en Croatie ont été levées, mais, en raison de la recrudescence des cas de Covid-19 dans le pays, les mesures de lutte contre la pandémie sont renforcées depuis le 13 juillet avec notamment le port du masque obligatoire pour certaines catégories d’employés, pour les passagers des transports publics et les clients des commerces, plus un encadrement des rassemblements de plus de 100 personnes. Fin août, après un rebond dû à l’afflux de touristes, des mesures plus strictes ont été prises pour la région de Split-Dalmatie, avec un maximum de 50 personnes autorisées aux cérémonies de mariage et aux funérailles, des festivités et célébrations privées autorisées uniquement dans le cercle familial avec un maximum de 20 personnes et le port du masque obligatoire dans les bars et restaurants.

Bosnie-Herzégovine
Au 17 septembre, la Bosnie-Herzégovine avait enregistré 24 605 cas confirmés de Covid-19. Le port du masque n’est désormais plus obligatoire à l’extérieur, mais le reste dans les lieux fermés et une distance d’1,5 m entre les personnes doit être respectée dans l’espace public. L’obligation de port du masque à l’extérieur a également été supprimée dans deux des trois entités qui forment ce pays fédéral. Dans le canton de Sarajevo, le port du masque reste obligatoire à l’extérieur, dès lors que la distance de sécurité ne peut être respectée. Dans la quasi totalité du pays, les rassemblements du plus de 50 personnes à l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur sont interdits, et les établissements de restauration doivent fermer à 23 h. Les rassemblements publics officiels sont supprimés dans le District de Brcko et les rassemblements privés limités à 20 personnes.

Monténégro
Le Monténégro a enregistré une hausse des cas de Covid-19 au cours de l’été. Le pays a mis en place des mesures restrictives sur l’ensemble du territoire. Le port du masque est obligatoire à l’intérieur et extérieur des lieux publics, y compris pour les enfants de plus de 7 ans, à l’exception des plages et parcs nationaux sous réserve du respect des mesures de distanciation sociale. Les rassemblements sont limités à 40 personnes dans les espaces publics ouverts et 20 en intérieur.

Albanie
L’état d’urgence sanitaire a pris fin le 23 juin. Toutefois, certaines restrictions et mesures sanitaires sont maintenues en raison d’une recrudescence du nombre de contaminations dans tout le pays. Les cinémas et les salles de spectacle restent fermés jusqu’à nouvel ordre. L’annulation des activités publiques et privées (activités sportives, culturelles, conférences, etc.) et l’interdiction des rassemblements de masse dans les endroits fermés (concerts, manifestations, auditions publiques, etc.) sont maintenues. Le 20 juillet, le gouvernement a décidé de fermer à nouveau les pubs, discothèques et les bars fermés et d’interdire les performances musicales après 20 h.

Grèce
Le gouvernement grec a annoncé, le 18 septembre, un renforcement des mesures de protection face à la résurgence des cas de Covid-19 en particulier dans la région d’Athènes. A partir du 21 septembre, et pour les deux prochaines semaines, les cinémas ainsi que les concerts en salles comme en plein air seront fermés. Les rassemblements seront limités à 9 personnes, tandis que les mariages, baptêmes et funérailles ne pourront réunir plus de 20 personnes. Le gouvernement demande en outre que 40 % des employés des secteurs public et privé travaillent de chez eux, partout où c’est possible. Il est aussi fortement recommandé aux personnes âgées et vulnérables de rester à domicile, à moins d’une absolue nécessité, d’éviter les contacts avec l’extérieur et les transports en commun.

Turquie
Alors que le nombre quotidien de cas ne cesse d’augmenter dans le pays, les autorités turques ont décidé de renforcer les mesures de lutte contre le Covid-19. Une circulaire a été émise début septembre prévoyant le port du masque obligatoire partout et sur tout le territoire (en dehors des habitations). Elle prévoit aussi l’arrêt de la musique dans les bars et restaurants à partir de minuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *